Formations cliniques du Champ lacanien

Collèges de clinique psychanalytique

N°11 – Ce qui nous affecte

Editorial par Anne Castelbou Braana

LACAN, tout au long de son enseignement, précise et nuance l’importance de l’affect pour l’être parlant. À la suite de FREUD, il donne un statut particulier à l’affect d’angoisse, affect fondamental qui contrairement aux autres affects, ne trompe pas sur sa cause : l’imminence du réel et l’imprévisibilité du désir de l’autre qui surprennent le sujet.

Avec ce thème, « Ce qui nous affecte », l’accent est porté d’emblée sur la distinction à faire entre, ce qui affecte, le langage, et ce qui est affecté, le corps. L’affect est un effet : celui de l’incorporation de la structure du langage, dès les premiers ancrages langagiers de jouissance dans la lalangue maternelle.

Sont examinés ici, les modalités et les limites de cette incorporation, notamment dans la psychose ou dans les expériences de jouissance féminine. L’affect y est envisagé dans son ancrage pulsionnel (sur l’axe satisfaction/insatisfaction), dans le lien au désir de l’Autre (assujettissement ou séparation), dans sa dérive signifiante (glissant de représentation en représentation, il trompe sur sa cause) et dans son rapport au réel.

Est questionnée l’apparition des affects propres à la situation analytique, ceux liés au transfert et au savoir insu de lalangue. Les affects, soumis à l’éthique du bien-dire, se modifient au cours et jusqu’en fin d’analyse et sont transmis dans la passe.

Sommaire

I Présentation des Collèges de clinique psychanalytique du Champ lacanien par Jacques Adam

  • « Ce qui nous affecte » Éditorial par Anne Castelbou Braana

II Travaux des collèges de clinique psychanalytique de France et des espaces cliniques associés

De Freud à Lacan : l’affect, le langage, le réel
  • Qu’est ce qui nous affecte ?, par Sol Aparicio
  • Lecture de Freud : Ce qui déclenche les transpositions d’affects, par Anne Meunier
  • L’affect et la dérive, par Bernard Nominé
Ce qui produit l’affect :
  • Désir et désenchantement : Le dimanche de la vie, par Jacques Adam
  • Les impasses de la vie amoureuse et sa « correspondance » :
  • Sartre, Beauvoir, par Françoise Gorog
  • Affects, émotions, symptômes chez l’enfant, par Marie-Christine Hut
  • L’amour entre éthique et savoir, par Jean-Jacques Gorog
  • La nécessité de l’angoisse, par Marcel Ventura
  • Abord(s) de l’angoisse : la phobie, le féminin, par Catherine Talabard
  • Ce Réel qui affecte, par Éliane Pamart
  • Ce que savait Schreber, par David Bernard
  • Affect et lettre, par Anne-Marie Combres
Ce qui est affecté : le corps
  • Ce qui vient à un corps d’habiter le langage, par Brigitte Hatat
  • Ce qui nous affecte, l’envie, par Marie-Thérèse Gournel
  • Désaffecté ?, par Jean-Michel Arzur
  • Quelques remarques à propos de l’assentimentalité, par Marie-José Latour
  • Hadewijch affectée par Dieu, par Muriel Mosconi
Les affects dans l’expérience analytique
  • L’être parlant et ce qui l’affecte, par Patricia Dahan
  • Affects et savoir, par Fabienne Guillen
  • Les affects dans le transfert, par Luis Izcovich
  • Affects et éthique dans l’expérience analytique, par Pascale Leray
  • Deux affects lacaniens : « gay sçavoir » et « satisfaction de fin », par Stéphanie Gilet-Le Bon
  • À la recherche de l’affect perdu, par Bernard Lapinalie
  • Les affects de séparation, par Colette Soler

III Références de l’article de Sigmund Freud « L’inquiétante étrangeté » (1919)

IV Sommaire des numéros antérieurs

V Renseignements pratiques sur les collèges de clinique psychanalytique du Champ Lacanien

VI Les auteurs de la revue