Formations cliniques du Champ lacanien

Collèges de Clinique Psychanalytique

Thème de l'année

Cas d’urgence, urgence de dire

par Jean-Pierre Leblanc

Il est rare d’associer l’analyse et l’urgence. Une analyse ça dure, ça n’en finit pas, entend-t-on fréquemment dire. Le temps long serait sa mesure. Croit-on.

L’enjeu de l’analyse est de dire. Et l’urgence de dire peut être vitale. Réellement. On peut tomber gravement malade de n’avoir pas pu dire, ou précipiter des évènements aux conséquences parfois catastrophiques.

Tout simplement parce que « dire » est la mesure du sujet. Plus que sa respiration, c’est à la fois son air et son poumon. Le sujet ne va pas sans « le » dire. Sans cela, son mouvement peut mourir, il se fige. Sidéré, accroché à un malheur qu’il ne lâche pas. L’urgence de l’analyste, c’est pour un sujet de porter la possibilité du « dire » au plus près de là où en lui elle se refuse, où elle se nie, dans ce qui fait la « mal heurt » qui l’englue. « Dire » l’en détache, tout en lui permettant de l’apercevoir, de « la subjectiver », par la coupure que la parole institue. Cette urgence ne cesse jamais.

L’urgence de dire est vitale, elle est constituante du sujet.

Références bibliographiques

FREUD Sigmund
« Esquisse d’une psychologie scientifique » 1895, IIe partie, « Psychopathologie, Le proton pseudos hystérique », Naissance de la psychanalyse, Paris, PUF, 1956, 7e éd. 1996, p. 363-369.
« Au-delà du principe de plaisir » (1920), Essais de psychanalyse, Paris, Payot, 2001.
« L’homme aux loups » (1918), Cinq psychanalyses, Paris, PUF, 1982.
« Névrose et psychose », (1924), « La perte de la réalité dans la névrose et la psychose », (1924), Névrose, psychose et perversion, Paris, PUF, 1981.
« L’inquiétante étrangeté » (1919), Essais de psychanalyse appliquée, Paris, Idées Gallimard, 1982.
Le Malaise dans la culture (1929), Paris, PUF, coll. Quadrige, 1995.
« Mes vues sur le rôle de la sexualité dans l’étiologie des névroses »(1905) Résultats, idées, problèmes I, Paris, PUF, 2007.
« L’analyse avec fin et l’analyse sans fin » (1937), Résultats, idées, problèmes II, Paris, PUF, 1985.
LACAN Jacques
- Ecrits, Paris, Seuil, 1966
« Le temps logique et l'assertion de certitude anticipée », p. 197-201.
« Du sujet enfin en question », p. 229-236.
« D'une question préliminaire à tout traitement de la psychose », p. 531-583.
- Autres écrits,Paris, Seuil, 2001
« Proposition du 9 octobre 1967 sur le psychanalyste de l’École », p. 243-259.
« L'Acte psychanalytique », p. 375-383.
« Préface à l'édition anglaise du Séminaire XI », p. 571-573.
« Radiophonie », p. 428, p. 433, p. 446.
« L’Etourdit », p. 486.
« Télévision, Question III », p. 517-520.
- Le Séminaire 
Livre VII, L’Éthique de la psychanalyse (1959-1960), Paris, Seuil, 1986. Les leçons sur « das ding » p 55-86.
Livre X, L'Angoisse (1962-1963), Paris, Seuil, 2004. « L’angoisse, signal du réel », p. 185-198.
Livre XI, Les Quatre Concepts fondamentaux de la psychanalyse (1964), Paris, Seuil, 1973. « Tuché et automaton », p 53-62.
Livre XXIII, Le Sinthome, Paris, Seuil, 2005, leçon du 16 décembre 1976.
Livre XXV, « Le moment de conclure » (1977-1978), inédit.
Livre XXVI, « La topologie et le temps » (1978-1979), inédit.
- Autres textes
« La Troisième », Rome, 1er novembre 1974.
« Ouverture de la Section clinique », Ornicar n°9, Navarin, Paris, 1977.
Autres références
BOUSSEYROUX Michel « Répondre des cas d’urgence », Lacan le Borroméen – Creuser le nœud, Toulouse, Érès, coll. Point hors ligne, 2014, p. 17-20.
BOUSSEYROUX Michel, « Le temps presse », Au risque de la topologie et de la poésie – Élargir la psychanalyse, Toulouse, Érès, coll. Point hors ligne, 2011, p. 260-283.
IZCOVICH Luis, La parole, ses limites et son au-delà, Paris, Stilus, coll. Nouages, 2020.
IZCOVICH Luis, Les marques d’une psychanalyse, Stilus, coll. Nouages, 2015, plus précisément les chapitres « Le temps et l’inconscient » et « La hâte et la sortie ».
LATOUR Marie-José, Lire ce qui ne cesse pas de ne pas s’écrire – Autour de l’œuvre de Philippe Forest, articles et entretiens, Paris, ENCL, coll. ... In progress, 2020.
NOMINÉ Bernard, Le présent du présent – Étude psychanalytique sur le temps, Paris, ENCL, coll. Cliniques, 2020.
SOLER Colette, Avènements du réel, de l’angoisse au symptôme, Paris, Éditions du Champ lacanien, 2016.
« Les temps du sujet de l'inconscient », Hétérité n°7, Revue IF-EPFCL, 2009.
  • Site officiel des Collèges de Clinique Psychanalytique du Champ lacanien
  • www.cliniquepsychanalytique.fr