Formations cliniques du Champ lacanien

Collèges de Clinique Psychanalytique

Thème de l'année

L'efficace du transfert face aux symptômes

Que la relation thérapeutique via la parole améliore les symptômes, on le sait avant la psychanalyse. Freud, héritier de l’époque scientifique commence à se questionner sur les phénomènes et mécanismes qui agissent.

Que l’inconscient existe avant Freud est un fait vérifiable dans l’histoire de la culture, mais c’est lui qui l’a découvert et conceptualisé comme un savoir, savoir sur les symptômes par l’exploration de l’inconscient auquel on accède via le transfert.

Il souligne que le transfert est un pouvoir qu’il faut manier avec éthique. Allié au début de la cure, il peut devenir obstacle car porteur des passions infantiles sous couvert d’amour. Soumis à la répétition, cet amour passion, Freud va le traiter par l’interprétation. Quelle efficacité porte la parole adressée à un autre, parole qui se perd entre condensation et déplacement pour dire une vérité sur la jouissance du symptôme ?

Lacan fait un pas supplémentaire en s’appuyant sur les travaux de Saussure et des linguistes sur la structure du langage, il affirme que le sujet de l’inconscient n’est supposable que par un signifiant, signifiant qui le représente pour un autre ou pour d’autres signifiants et ainsi, il éclaire la conception du transfert. Le transfert navigue donc d’un signifiant à un autre, portant la jouissance du symptôme, comme le dit Freud.

Cet apport de Lacan à la théorie du transfert via le sujet de l’inconscient nous permet de sortir de la relation thérapeutique intersubjective imaginaire des pratiques thérapeutiques autres que la psychanalyse qui pensent avoir la réponse pour éradiquer les symptômes.

L’efficace du transfert en psychanalyse vient du fait qu’elle sait que la réponse est du côté de l’inconscient. La Chose, cet indicible qui navigue, est subjective. Lacan la renomme jouissance, un réel hors symbolique. La cure analytique nous apprend que tout humain parlant devra composer avec le réel, le symbolique et l’imaginaire pour trouver une modalité de nouage.

Nous reprendrons les découvertes de Freud à Lacan sur la notion de transfert via la cure analytique pour éclairer les symptômes dans la pratique thérapeutique. Les symptômes, ces nœuds faits de réel, symbolique et imaginaire où la relation aux autres et la jouissance se mêlent, pas sans le corps.

Références bibliographiques

FREUD Sigmund
« Traitement psychique », Résultats, idées, problèmes I, Paris, PUF.
Psychopathologie de la vie quotidienne, Paris, Payot.
La Technique psychanalytique, chapitres II (« De la psychothérapie »), VI (« La dynamique du transfert »), IX (« Le début du traitement »), X (« Remémoration, répétition et perlaboration »), XI (« Observations sur l'amour de transfert »), Paris, PUF.
Cinq Psychanalyses, « Fragment d'une analyse d'hystérie », « Remarques sur un cas de névrose obsessionnelle », Paris, PUF.
« Pour introduire le narcissisme », La Vie sexuelle, Paris, PUF.
Conférences d'introduction à la psychanalyse, chapitres XII, XXIII, XXVII, XXVIII, Paris, Gallimard.
« Sur la psychogenèse d'un cas d'homosexualité féminine », Névrose, psychose et perversion, Paris, PUF.
Inhibition, symptôme et angoisse, Paris, PUF, Quadrige.
Nouvelles conférences d'introduction à la psychanalyse, Paris, Gallimard.
« Psychanalyse et théorie de la libido », Résultats, idées, problèmes II, Paris, PUF.
« L'analyse avec fin et l'analyse sans fin », Résultats, idées, problèmes II, Paris, PUF.
« Constructions dans l'analyse », Résultats, idées, problèmes II, Paris, PUF.
« Sur la psychologie du lycéen », Tr. fr., Œuvres complètes, t. XII. Paris, PUF, 2005, p. 331-337 et Résultats, Idées, Problèmes, I, Paris, PUF.
LACAN Jacques
- Ecrits, Paris, Seuil, 1966
« De nos antécédents », p. 65-72.
« Intervention sur le transfert », p. 215-226.
« Du sujet enfin en question », p. 229-236.
« L’instance de la lettre dans l’inconscient ou la raison depuis Freud », p. 493-528.
« D'une question préliminaire à tout traitement de la psychose », p. 531-583.
« La direction de la cure et les principes de son pouvoir », p. 585-645 (et spécialement le chapitre III : « Où en est-on avec le transfert ? »).
« Subversion du sujet et dialectique du désir dans l'inconscient freudien », p. 793-827.
« Position de l'inconscient », p. 829-850.
- Autres écrits,Paris, Seuil, 2001.
« Petit discours à l’ORTF », 6 décembre 1966, p. 221
« Proposition du 9 octobre 1967 sur le psychanalyste de l’École », p. 243-259.
« Allocution sur l’enseignement » prononcée le 19 avril 1970, p. 297.
« La méprise du sujet-supposé-savoir », p. 329-339.
« Allocution sur les psychoses de l'enfant », p. 361-371.
« Note sur l'enfant », p. 373-374.
« L'Acte psychanalytique », p. 375-383.
« Joyce le Symptôme », p. 565-570.
« Préface à l'édition anglaise du Séminaire XI », p. 571-573.
- Conférences
« La Troisième », Rome, 1er novembre 1974.
« Conférence à Genève sur le symptôme », 4 octobre 1975.
« Conférences dans les universités nord-américaines », Scilicet, n° 6-7, Paris, Seuil, p. 15.
- Le Séminaire 
Livre I, Les Écrits techniques de Freud, chapitres IV, V, VIII, XIV, XV, XVIII, XIX. Paris, Seuil, 1975.
Livre II, Le moi dans la théorie de Freud et dans la technique de la psychanalyse, Paris, Seuil, 1978.
Livre III, Les Psychoses, Paris, Seuil, 1981.
Livre V, Les Formations de l'inconscient, chapitres XVIII, XX, XXII, XXIV, XXVI, XXVII. Paris, Seuil, 1998.
Livre VIII, Le Transfert, chapitres XII XIII XVI XVII XXVI, Paris, Seuil, 1991.
Livre X, L'Angoisse, chapitres VIII, IX, X, XI, XIV, XV, XXI, Paris, Seuil, 2004.
Livre XI, Les Quatre Concepts fondamentaux de la psychanalyse, chapitres X, XI, XVIII, XIX, XX, Paris, Seuil, 1973.
Livre XV, « L'Acte psychanalytique », inédit.
Livre XXII, « RSI », inédit, leçons du 10 décembre 1974 et du 25 janvier 1975.
Livre XXIII, Le Sinthome, Paris, Seuil, 2005, leçon du 16 décembre 1976.
Autres références
Colette Soler : « Les Symptômes de transfert », Cours 1999.
    « Le Symptôme et l'Analyste », Cours 2004-2005.
    « Avènements du réel, de l'angoisse au symptôme », Cours 2015-2016.
    « L'amour qui s'adresse au savoir », Revue des Collèges Cliniques du Champ     (RCCCL), n° 12, « Qu'est-ce qui fait lien ? », Paris, Hermann, 2013.
 
« Que faisons-nous des symptômes ? », Revue des Collèges Cliniques du Champ Lacanien (RCCCL), n° 5, Paris, Hermann, 2006.
« La répétition à l'épreuve du transfert », Revue des Collèges Cliniques du Champ Lacanien (RCCCL), n°10, Paris, Hermann, 2011.
Le Cahiers du stage, Revue du collège clinique de Bourgogne – Franche-Comté, n° 4, 5, 7 et 8.
Daniel Pennac, Chagrins d’école, Paris, Gallimard, 2007.
Martine Menès, L’Enfant et le Savoir – D’où vient le désir d’apprendre, Paris, Seuil, 2012.
Martine Menès, « La “névrose infantile” : un trauma bénéfique », Rééd. Revue, Paris, éd. Nouvelles du Champ lacanien, 2019.
Frédéric Pellion, « L’inconscient, une “puissance de refus”
  • Site officiel des Collèges de Clinique Psychanalytique du Champ lacanien
  • www.cliniquepsychanalytique.fr